Aller au contenu principal

Il y a 2 jours

CORPOWER, AU CŒUR DES VAGUES

Des bouées robustes et imposantes qui renferment un mécanisme de pompe inspiré du coeur humain pour récolter et transformer en électricité la puissante énergie des vagues … Voici CorPower, le futur de l’énergie houlomotrice.

Il y a 9 jours

ENERKITE, UNE ÉOLIENNE CERF-VOLANT

Une aile tractée comme un cerf-volant, virevoltant bien au-delà de la cime des éoliennes conventionnelles….C’est ce que déploie EnerKite pour transformer en électricité la puissance constante des vents de haute altitude.

Il y a 16 jours

HANS OLOF NILSSON ET LA PREMIÈRE MAISON HYDROGÈNE

Agir pour le développement durable, ce n’est pas une question d’âge ! Dans la banlieue de Göteborg, Hans Olof Nilsson, sexagénaire suédois, a construit la première maison au monde totalement autonome en énergie, alimentée par le soleil et l’hydrogène.

Il y a 18 jours

WEFOOD, LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

A Copenhague la lutte contre le gaspillage alimentaire prend de l’avance avec Wefood, le premier supermarché à ne proposer que des produits fraîchement périmés, destinés à la destruction et désormais vendus moitié prix.

Il y a 25 jours

VELOVE, LA LIVRAISON EN VÉLO CARGO

Des villes où l’on ne respire plus, où les camions de livraisons roulent presque à vide pour nous apporter nos commandes internet. C’est ce que Velove veut voir disparaître grâce aux vélos cargo, maniables et rapides, qui permettent de livrer sans pollution jusqu’à chez vous.

Il y a 1 mois

LES JARDINS DE ZINEB, UN POTAGER SOLIDAIRE

De 2 hectares de terre aride, Zineb a fait une oasis de verdure où la diversité l’emporte sur la profusion. Sa méthode : la permaculture, l’observation, et l’écoute de la nature.

Il y a 1 mois

BIGH FARM, LA CAMPAGNE À LA VILLE

Et si en matière de production alimentaire, la ville n’était pas le problème mais la solution ? Installée sur 4.000 m² de toiture, la plus grande ferme urbaine suspendue d’Europe a ouvert ses portes au cœur de Bruxelles.

Il y a 1 mois

BIODÔME OU LE BIOGAZ DES CAMPAGNES

Une solution low-cost et locale pour transformer les déchets agricoles en biogaz et fertilisants. Grâce à Biodôme, les agriculteurs marocains valorisent leurs déchets et utilisent désormais un carburant propre pour pomper leur eau d’irrigation.

Il y a 2 mois

SERVIES, DES PARTICULES FINES DANS VOTRE ASSIETTE

Rendre visible la pollution invisible et insidieuse qu’on respire en ville. C’est ce qu’accompli SerVies en collectant les poussières urbaines et en les intégrant à une gamme de vaisselle de céramique. Oserez-vous manger dans les particules que vous respirez ?

Il y a 2 mois

LA CLINIQUE DES TORTUES

A Valence, en Espagne, une clinique sauve les tortues victimes d’accidents de décompression, quand, prisonnières des filets de pêche, elles échappent à la noyade et sont remontée trop rapidement à l’air libre.

Il y a 2 mois

JEAN BOUTEILLE, LA CONSIGNE RÉINVENTÉE

Et si le retour à la bonne vieille consigne pouvait être la solution pour diminuer les déchets plastiques ? Avec ses distributeurs de liquide en vrac et ses bouteilles consignées, Jean Bouteille propose une alternative zéro déchet aux magasins et aux consommateurs.

Il y a 2 mois

ECO-DÔME, DES MAISONS ZÉRO BÉTON

Des méthodes de construction traditionnelles alliées à des techniques modernes, pour édifier ces habitations low techs moins chères mais surtout beaucoup moins émettrices de gaz à effet de serre que les maisons de béton.

Il y a 2 mois

CASCIOMAR, LA MAMAN DES POISSONS

Élever des poissons juvéniles, en toute sécurité, avant de les relâcher en mer. Voilà la solution de Casciomar CasCioMar idéalement pour redonner à une méditerranée dégradée par la pollution et la surpêche, sa biodiversité perdue.

Il y a 2 mois

DE L’OR DANS VOS POUBELLES

Mara & Villosa propose des bijoux dont l’or provient exclusivement du recyclage de nos appareils électroniques. Car nos précieux déchets peuvent être une solution aux dommages écologiques et sociaux des mines d’or.

Il y a 3 mois

GO ENERGY LESS, LE FRIGO DU DÉSERT

Un frigo en argile ne nécessitant aucune source d’énergie pour fournir à tous au Maroc, où 45 % des zones rurales n’ont pas accès à l’électricité, la possibilité de réfrigérer ses aliments.

Il y a 3 mois

GERES, LE HAMMAM DU FUTUR

9% des émissions de gaz à effet de serre marocaines proviennent des 12 000 hammams du pays. Une tradition au lourd bilan écologique que l’ONG GERES fait évoluer vers la durabilité.

Il y a 3 mois

ECO WAVE POWER, L’ÉNERGIE DE LA MER

La formidable puissance des vagues peut désormais être directement transformée en électricité et injectée dans le réseau, grâce à Ecowave Power c'est Eco Wave en deux mots. Un dispositif dont pourraient bénéficier la moitié des habitants du globe.

Il y a 3 mois

TIPA, LE PLASTIQUE COMPOSTABLE

Au rythme actuel, en 2050 il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. Pour lutter contre ce fléau, la start-up Tipa a inventé un emballage souple et compostable qui n’impactera plus l’environnement.

Il y a 3 mois

All FOR BLUE, LE GRAND MÉNAGE

Avec des plongeurs, baigneurs et promeneurs, en 4 ans, l’association All For Blue a récupéré plus de 100 tonnes de déchets sur les plages et fonds marins pour les recycler et étudier leur impact sur l’écosystème.

Il y a 3 mois

SOUKAINA AZIZ EL IDRISSI, PLASTIC ARTIST

Le drame du plastique : matière noble et durable, utilisée à grande échelle pour des biens de consommation éphémères et jetables. Par son travail, Soukaina questionne cette matière et ce que nous en avons fait.

Il y a 3 mois

NOOR, LA TOUR SOLAIRE DU SAHARA

A quelques Kilomètres de Ouarzazate, l’équivalent de 3437 terrains de football recouverts de miroirs, de réflecteurs et de panneaux voltaïques…Bienvenu à la centrale solaire NOOR, la plus grande en activité au monde.

Il y a 4 mois

CAFÉ JOYEUX, UN COFFEE SHOP SOLIDAIRE

Le premier coffee-shop tenu par des personnes en situation de handicap a ouvert ses portes à Paris. Un café solidaire qui ne désemplit pas, porté par ses employés, leur joie, et la richesse de leurs différences.

Il y a 4 mois

BROUILLARD À BOIRE

Dans les montagnes des Ait Baâmrane, des filets posés sur les sommets transforment le brouillard en eau potable et renvoient la corvée d’eau des femmes à un mauvais souvenir.

Il y a 4 mois

LE BIODIESEL, OU LA RENAISSANCE DE L'HUILE DE FRITURE

Faire rouler les véhicules à l’huile de friture usagée, c’est ce que réalise Gecco à Lille. Un procédé breveté qui permet de valoriser ces déchets alimentaires et de les transformer en biodiesel.

Il y a 4 mois

STEPSOL, POMPE IT UP

L’eau peut être la solution pour pallier l'intermittence des énergies renouvelables. Un village corse a mis au point un système ingénieux pour profiter de cette énergie la nuit ou lors des intempéries.

Il y a 4 mois

BIOHUT, LA GARDERIE DES POISSONS

98 % des poissons juvéniles meurent en zone portuaire. Face à ce constat Ecocean a inventé les « Biohut », ces cages, remplies de coquilles d’huitres, qui offrent refuge et nourriture et permettent de reconstituer l’écosystème portuaire.

Il y a 4 mois

TRANSPORTS A DUNKERQUE, LES BIENFAITS DU TOUT GRATUIT

Les transports gratuits… vous en aviez rêvé ? Dunkerque l’a fait. Et avec pour résultats, une fréquentation en forte hausse, un centre-ville libéré des voitures individuelles, et, surprise ! Une convivialité retrouvée.

Il y a 4 mois

ZERO ZBEL, LES CHASSEURS DE DÉCHETS

Oubliez le recyclage ! Pour Zero Zbel, la seule solution efficace à la pollution plastique est la réduction à la source. Au Maroc, l’association sensibilise les jeunes et analyse les plastiques sur les plages pour responsabiliser leurs producteurs.

Il y a 4 mois

BEE AWARE, DES ABEILLES ET DES HOMMES

BeeAware sensibilise les Maltais à la cause des abeilles en les formant à leur préservation et à l’apiculture. Un engagement citoyen essentiel à l’heure où les abeilles sont menacées à l’échelle planétaire.

Il y a 4 mois

PRECIOUS PLASTIC, RECYCLEURS DE TOUS PAYS UNISSEZ-VOUS !

Une communauté de plus de 40.000 personnes à travers le monde partage ses solutions pour recycler et valoriser localement les déchets plastiques. Une aventure née à Eindhoven au Pays-Bas, où les pionniers continuent à chercher des solutions innovantes.

Il y a 4 mois

AT-TAWAFOUK, LA RECONVERSION DES CHIFFONNIERS D'UNE DÉCHARGE SAUVAGE

Des chiffonniers privés de ressources, sauvés par la création d’une coopérative sur la nouvelle décharge. Un projet écologique, pourvoyeur d’un travail décent et rémunérateur.

Il y a 4 mois

TERRES EN PARTAGE

Face à la désertification des campagnes, un maire du Cap Corse prête les terres en déshérence à de jeunes maraîchers. Grâce à la permaculture, Cyndy et Vincent nourrissent ainsi les habitants du village et préservent l’environnement.


Energy Observer, le premier navire propulsé aux énergies renouvelables et à l’hydrogène, parcourt le monde sans émission de CO2, ni particules fines.

Lire plus

Energy Observer, le premier navire propulsé aux énergies renouvelables et à l’hydrogène, parcourt le monde sans émission de CO2, ni particules fines. Il s’est lancé dans une odyssée de 6 ans à la rencontre des femmes et des hommes qui innovent pour une planète plus propre et plus solidaire.

Aujourd’hui, plus qu’un bateau, Energy Observer devient un media pour la planète. Une plateforme digitale qui met en lumière les solutions locales à travers une web-série inédite et originale sous le prisme des 17 Objectifs de développement durable fixés par l’ONU à l’agenda 2030, dont Energy Observer est le premier ambassadeur français.

 

Visitez energy-observer.org

Lire moins
1 En finir avec la pauvreté
3 STORIES Logo SDG

Vous imagineriez-vous vivre avec moins de 1,25 dollar — soit à peine plus de 1,10 euro - par jour ?

Difficilement. C’est pourtant une réalité à laquelle sont encore confrontées de nombreuses personnes dans le monde aujourd’hui. Mais les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 1 d’éradiquer cette extrême pauvreté d’ici 2030. Et de diviser par deux le nombre de personnes ayant à faire face la pauvreté, quelle qu’en soit la forme. Car si dans nos esprits, le terme rime facilement avec insuffisance de revenus, il ne faut pas oublier que d’autres formes de pauvreté peuvent frapper les populations. La malnutrition, un accès limité à l’éducation ou encore une certaine discrimination en sont des exemples.

Comment y parvenir ? En créant notamment des emplois durables et des systèmes de protection sociale accessibles à tous. De quoi aider les populations à surmonter les conflits et autres catastrophes naturelles qui pour l’heure, les entraînent trop facilement dans la spirale de la pauvreté.

À votre niveau : faites don de ce que vous n’utilisez pas.

2 Manger sainement
3 STORIES Logo SDG

Dans le monde, une personne sur neuf ne mange pas à sa faim.

Pourtant, les spécialistes s’accordent à dire qu’une agriculture et une pêche durables pourraient être à même de produire suffisamment d’aliments pour nourrir l’ensemble de la population  mondiale. Ainsi les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 2 d’éliminer la faim dans le monde d’ici 2030. Et au-delà, de s’assurer que chacun ait accès à une alimentation saine et nutritive.

Car la malnutrition est aujourd’hui responsable de retards de croissance chez pas moins d’un enfant sur quatre dans le monde. L’idée : investir d’abord dans les millions de petites exploitations agricoles installées notamment dans les pays en développement. Leur permettre de produire tout en préservant les écosystèmes, même dans un contexte sévère de changement climatique. Afin de leur permettre, comme une cerise sur le gâteau, de générer des revenus décents.

À votre niveau : achetez des produits bio, locaux et de saison.

3 Vivre en bonne santé
3 STORIES Logo SDG

En 2017, près de 37 millions de personnes vivaient avec le VIH.

C’est presque autant qu’il y a d’habitants… au Canada ! Et à peine plus de 21 millions d’entre eux avaient alors accès à la thérapie antirétrovirale. Une situation inacceptable. C’est pourquoi les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 3 de mettre fin à l’épidémie de Sida — mais aussi de tuberculose, de paludisme, etc. — d’ici 2030. De réduire drastiquement aussi le taux mondial de mortalités maternelle, néonatale et infantile. Et celui des décès prématurés liés à des maladies non transmissibles.

Car l’alcool, le tabac et la pollution, pour ne citer que ces causes, nuisent, au quotidien, à la santé des populations. Pour y parvenir, il faudra, bien sûr, renforcer les systèmes de santé avec pour objectif principal, l’amélioration des soins qualifiés. Mais il faudra aussi travailler sur les questions d’hygiène et d’éducation aux différents risques.

À votre niveau : vaccinez-vous et vos enfants.

4 Apprendre tout au long de la vie
3 STORIES Logo SDG

Ces dernières années, de gros progrès ont été accomplis en matière d’accès à l’éducation.

Un peu partout dans le monde. En particulier pour les filles. Mais plus de 265 millions d’enfants ne sont toujours pas scolarisés. Et dans le monde, ils seraient près de 620 millions de jeunes à présenter des difficultés à lire, écrire et calculer. Pour y remédier, les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 4 d’offrir à toutes les enfants, sans distinction de sexe ou d’origine, un enseignement gratuit et de qualité. Ceci d’ici 2030.

De quoi leur assurer une meilleure qualité de vie. Mais aussi leur donner accès à des connaissances utiles. Dans leur quotidien, tout autant que dans la perspective d’améliorer ce quotidien. En
développant, plus tard, par eux-mêmes, des solutions innovantes pour répondre à leurs besoins. Quelques pistes pour atteindre cet objectif : investir dans la construction d’écoles, former toujours plus d’enseignants ou encore multiplier les bourses d’études.

À votre niveau : enseignez votre langue maternelle.

5 Agir pour l’égalité des sexes
3 STORIES Logo SDG

Le combat pour l’égalité des sexes fait parfois sourire.

Quand il se résume à savoir lequel de l’homme ou de la femme fera la vaisselle ou sortira les poubelles. Mais dans beaucoup d’endroits, il prend une forme bien plus dramatique. Aujourd’hui encore, plus de 750 millions de femmes dans le monde sont mariées avant l’âge de 18 ans. Et les Nations unies ont décidé de dire stop à cet état de fait en fixant pour objectif de développement durable numéro 5 de mettre fin à toute forme de discrimination — quand il ne s’agit pas de violences — à l’égard des femmes et des filles.

Finies l’exploitation sexuelle ou les mutilations génitales. Place à une égalité de soins et de protection sociale, à un partage et à une valorisation des travaux domestiques et à un accès libre à tous les niveaux de la vie politique, économique et sociale. Comment y parvenir ? En continuant de garantir l’accès des filles à l’éducation et en installant, également, de nouveaux cadres juridiques encadrant l’égalité des sexes.

À votre niveau : dénoncez les comportements sexistes.

6 Garantir une eau de qualité
3 STORIES Logo SDG

L’eau est un bien précieux. Essentiel à notre survie.

Et heureusement, notre planète en est suffisamment riche pour satisfaire à nos besoins. Si nous savons les maîtriser. Car pour l’heure, des pénuries d’eau continuent d’affecter plus de 40 % de la population mondiale. Alertées, les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 6 de garantir à tous, d’ici 2030, un accès à l’eau équitable et à un prix abordable. Car lorsque l’eau vient à manquer, que ce soit en quantité ou en qualité, c’est toute la société qui est ébranlée. La sécurité alimentaire est mise à mal.

Tout comme la santé des populations. Et celle des enfants en particulier. Chaque jour, 1 000 d’entre eux continuent de mourir de maladies qu’une meilleure hygiène aurait pu éviter. Pour se prémunir de cela, il faudra, à l’avenir, investir plus dans la gestion des écosystèmes d’eau douce et des installations sanitaires, notamment dans les pays en développement.

À votre niveau : prenez des douches plutôt que des bains.

7 De l’énergie propre pour tous
3 STORIES Logo SDG

Pouvez-vous imaginer vivre sans électricité ? Pas plus de quelques minutes ? Quelques heures ?

Pourtant, dans le monde, pour près d’un milliard de personnes, c’est aujourd’hui encore le quotidien. Pour les Nations Unies, c’est beaucoup trop. Ainsi ont-elles fixé pour objectif de développement durable numéro 7 d’assurer, à tous et d’ici 2030, un accès à des services énergétiques fiables et modernes. Le tout pour un coût raisonnable. Dans cette perspective, les énergies renouvelables font figure de leviers intéressants.

Parce qu’elles peuvent être produites localement, de manière décentralisée et surtout, à partir de sources durables comme le soleil ou le vent. Parce qu’elles participeront aussi à la réalisation d’autres objectifs en offrant de nouvelles opportunités économiques aux populations locales sans mettre en péril leur environnement. C’est ici tout le système énergétique mondial qui doit être revu, à grand renfort de technologies et de modèles innovants, mais aussi d’investissements, tant publics que privés.

À votre niveau : optez pour des appareils économes en énergie.

8 Des emplois décents pour une croissance durable
3 STORIES Logo SDG

Dans le monde, le PIB moyen par habitant augmente d’année en année. Malheureusement, cette croissance n’est pas partagée par tous.

Et certains pays peinent à offrir à leurs habitants, un emploi qui leur garantisse d’échapper à la pauvreté. Ainsi les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 8 de maintenir un taux de croissance annuelle du PIB d’au moins 7 % dans les pays les moins avancés. Car même si le taux de chômage mondial est passé de 6,4 % en 2000 à 5,6 % en 2017, il reste des
progrès à faire pour atteindre le plein emploi productif. Le plein emploi qui assure à tous un travail décent et un salaire proportionnel uniquement aux efforts fournis.

Pour bâtir une croissance économique durable, il faudra ouvrir des opportunités d’emplois créatifs et innovants, dans des secteurs à forte valeur ajoutée et à forte intensité de main-d’œuvre. Il faudra aussi les accompagner d’infrastructures bancaires et commerciales. Le tout en tenant compte de leurs impacts sur l’environnement.

À votre niveau : consommez des biens produits par des entreprises équitables.

9 Innover pour un monde meilleur
3 STORIES Logo SDG

Pas un jour ne passe sans que vous ne surfiez le web sur votre smartphone. Sans plus vous rendre compte de la chance que vous avez.

Car dans le monde, ils sont toujours 16 % à ne pas avoir accès aux réseaux haut débit mobiles. Une situation qui devrait évoluer prochainement. En effet, les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 9 de mettre en place une infrastructure de qualité, fiable, durable et résiliente afin d’encourager le développement économique et le bien-être des populations.

De mettre en avant, également, les industries innovantes, pourvoyeuses d’emplois décents et respectueuses de leur environnement. Les pays les moins avancés ayant, en la matière, le potentiel le plus important. Pour y parvenir, il faudra, entre autres, investir dans les produits de haute technologie qui permettront d’accroître l’efficacité manufacturière et compter sur la téléphonie mobile pour connecter le monde.

À votre niveau : imaginez de nouvelles façons de réutiliser du vieux matériel.

10 Mettre fin aux inégalités
3 STORIES Logo SDG

Tous les hommes ne naissent aujourd’hui malheureusement pas encore égaux.

Même si des progrès ont été réalisés en matière de revenus, notamment. Ainsi ces dernières années, le revenu par habitant a augmenté plus vite que la moyenne nationale dans soixante pays. Les Nations unies ont ont tout de même inscrit pour objectif de développement durable numéro 10 de faire en sorte que, d’ici 2030, les revenus des 40 % les plus pauvres de la population augmentent plus que la moyenne et de manière durable.

Et par ailleurs, d’encourager le commerce avec les pays les moins avancés et de favoriser la représentation aux instances internationales des pays en développement. Car cet objectif ne pourra être atteint que si des politiques universelles et soucieuses des populations défavorisées peuvent être mises en œuvre. Le principe de développement durable n’étant valable que si ses trois dimensions — économique, environnementale, mais aussi sociale — sont bien considérées.

À votre niveau : refusez les discriminations.

11 Imaginer des villes durables
3 STORIES Logo SDG

Aujourd’hui, la moitié de l’humanité vit dans des villes. Des villes où circulent les idées et les biens. Des villes berceaux de la culture et des sciences. Des villes motrices de progrès social et économique.

Et pour que cela continue, à l’heure où plus de 880 millions de personnes vivent dans des bidonvilles, les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 11, de garantir à tous ceux qui le souhaitent, un accès à des villes durables et humaines. En développant des logements et des services de base adaptés et à des coûts abordables. Ainsi que des systèmes de transport et des réseaux d’énergie sûrs et durables. Le tout en protégeant les patrimoines culturels et naturels des cités.

Pour y parvenir, il faudra trouver des solutions aux défis lancés par l’urbanisation rapide. Approvisionnement en eau et gestion des déchets notamment feront appel à des solutions innovantes. Plus encore du côté des pays en développement.

À votre niveau : pour vos déplacements en ville, optez pour le vélo ou les transports en commun.

12 Produire et consommer durable
3 STORIES Logo SDG

Au rythme où vont les choses, d’ici 2050, il pourrait nous falloir l’équivalent de près de trois planètes pour nous fournir les ressources nécessaires au maintien de nos modes de vie actuels.

Un constat qui a encouragé les Nations unies à fixer pour objectif de développement durable numéro 12, de mettre en œuvre, d’ici 2030 et dans tous les pays, des modes de consommation et de production durables reposant sur une utilisation rationnelle des ressources naturelles. L’idée : faire plus et mieux avec moins. Impliquer l’ensemble de la chaîne du producteur au consommateur, afin que tous se sentent concernés. Et tirent, au final, des bénéfices en termes de bien-être.

En la matière, des progrès sont à faire dans de nombreux domaines. Réduire le volume des déchets alimentaires devrait, par exemple, aider à lutter contre la faim. Mieux gérer les produits chimiques devrait permettre de limiter les pollutions. Pour cela, un mot d’ordre essentiel : éduquer les populations à la consommation durable.

À votre niveau : recyclez tout ce qui est recyclable.

13 Lutter contre le changement climatique
3 STORIES Logo SDG

Des températures qui augmentent. Selon certains modèles, de 3 °C par rapport à ce qu’elles étaient avant la révolution industrielle.

Un niveau de la mer qui monte, lui aussi. De plusieurs dizaines de centimètres. Des phénomènes météorologiques de plus en plus extrêmes et fréquents. Ce sont quelques-uns des faits avérés qui ont poussé les Nations unies à fixer pour objectif de développement durable numéro 13, de renforcer, partout dans le monde, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques. De prendre en compte, également, les changements climatiques et leurs conséquences dans l’établissement des politiques et des stratégies nationales.

Mais aussi d’encourager les capacités de chacun à s’adapter à de nouvelles conditions de vie. Et pour limiter les impacts, il faudra assurément opter pour des économies plus propres, basées sur
des énergies renouvelables. Le tout en concertation au niveau international. Car les changements climatiques ne connaissent pas de frontières.

À votre niveau : éduquez vos enfants aux changements climatiques.

14 Assurer un avenir aux océans
3 STORIES Logo SDG

Plus de trois milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour subvenir à leurs besoins. Pour plus encore, les océans constituent une source de protéines essentielle.

C’est pourquoi les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 14 de réduire nettement la pollution marine, quelle qu’elle soit. Ceci d’ici 2025. Et, objectif qui va de paire, de protéger durablement les écosystèmes marins et côtiers, en réglementant efficacement la pêche ou en luttant, aux côtés des scientifiques, contre l’acidification des océans.

La Convention des Nations unies sur le droit de la mer fournit d’ores et déjà un cadre juridique en matière de conservation et d’exploitation durable des océans et de leurs ressources. Mais des travaux de recherche pourront aussi venir améliorer la santé des océans.

À votre niveau : bannissez les produits en plastique jetables.

15 Prendre soin de la terre
3 STORIES Logo SDG

Environ 1,6 milliard de personnes dépendent des forêts pour survivre. Pourtant, chaque année, 13 millions d’hectares de forêts sont perdus.

De quoi encourager les Nations unies à fixer pour objectif de développement durable numéro 15 de mettre un terme, dès 2020, à la déforestation et de restaurer les forêts dégradées. Le tout dans l’idée plus large, de préserver puis d’exploiter de manière durable, l’ensemble des écosystèmes terrestres menacés, entre autres, par la sécheresse, la désertification, le braconnage et le réchauffement climatique.

Une initiative qui semble incontournable lorsque l’on sait que la perte des terres arables serait aujourd’hui de 30 à 35 fois plus rapide que son rythme historique. Pour y parvenir, des accords internationaux ont déjà été signés afin de promouvoir l’utilisation des ressources de manière équitable. Et des investissements en faveur de la biodiversité sont et continueront d’être consentis.

À votre niveau : n’utilisez plus de pesticides.

16 Pour la paix et la justice
3 STORIES Logo SDG

Dans le monde, plus de 30 % des détenus le sont sans même avoir été condamnés par la justice de leur pays. Les homicides et les trafics en tous genres, quant à eux, n’ont cessé de progresser au cours de la dernière décennie, mettant des millions de personnes en danger.

Ainsi les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 16 de réduire nettement toutes formes de violences et la mortalité qui leur est associée. La violence, la maltraitance et l’exploitation n’ont pas leur place dans une société de développement durable. Et encore moins lorsqu’elles touchent des enfants. Or rappelons que près de 30 millions d’élèves du primaire ne sont aujourd’hui pas scolarisés, car ils vivent dans une zone de conflit.

Parmi les pistes pour atteindre cet objectif : la mise en œuvre de réglementations plus efficaces et transparentes et d’un système d’enregistrement mondial des naissances et la création d’institutions des droits de l’homme indépendantes.

À votre niveau : utilisez votre droit de vote.

17 Se mobiliser tous ensemble
3 STORIES Logo SDG

Les Nations unies ont fixé pour objectif de développement durable numéro 17 d’améliorer la mobilisation des ressources financières, tant nationales qu’internationales.

Parce que la tâche à accomplir pour établir une société durable est d’ampleur mondiale. Et que la mise en place de partenariats entre gouvernements, secteur privé et société civile apparaît incontournable. Que ce soit dans le domaine de l’énergie, des infrastructures, du transport ou des technologies, l’idée : encourager les pays développés — et les investisseurs privés — à soutenir, notamment, les efforts des pays en développement.

Comment y parvenir ? En adoptant une orientation claire en la matière. En posant les cadres de systèmes incitatifs, par exemple, qui pourraient attirer des fonds privés. En dopant les exportations des pays en développement. Ou encore, en favorisant la diffusion des technologies propres vers ces mêmes pays.

A votre niveau : la collaboration et les partenariats permettent d’aller plus loin ensemble.

Mécène Officiel
Mécène Officiel
Partenaire Institutionnel
Partenaire Institutionnel
Partenaire Institutionnel
Partenaire Institutionnel
Partenaire media
Partenaire media